Penser être en bonne santé, c'est bien...

Le savoir c'est mieux !

Instants Santé jeunes

 - Sexualité et IST
Les questions que tu te poses:

Nouveau site de lutte contre le VIH

Le préservatif est le moyen le plus connu pour se protéger contre le VIH et les Infections Sexuellement transmissibles, mais ce n’est pas le seul. Lancé à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le site sexosafe.fr destiné aux hommes qui aiment les hommes, présente tous les modes de protection.

Le site de la campagne

 

Le préservatif est-il vraiment fiable ?

Est-ce que le préservatif me protège vraiment des IST ? (Rachid)

Le préservatif est le seul moyen de se protéger du VIH/Sida et des autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles)
Il peut être utilisé seul ou en complément d’une autre méthode de contraception (comme la pilule, le DIU ou l’implant).
Il est très fiable s’il est correctement utilisé.
Vérifie toujours la présence sur l’emballage du sigle « NF » ou « CE » (norme française ou européenne) qui prouve que ces préservatifs ont passé des tests de fiabilité.
Pour que les qualités du préservatif soient conservées, il faut :
– que la date de péremption ne soit pas dépassée,
– que l’emballage ne soit pas abimé,
– qu’il ait été conservé à l’abri de la chaleur et de l’humidité,
L’utilisation de gel lubrifiant (à base d’eau ou de silicone), avant et pendant le rapport, permet d’éviter que le préservatif ne se déchire.
Pour savoir comment utiliser un préservatif, rendez-vous sur le site http://www.choisirsacontraception.fr/
http://www.onsexprime.fr/

Comment savoir si on est porteur d’une IST appelée chlamydia ?

J’ai eu un rapport non protégé la semaine dernière, j’ai peur d’avoir attrapé quelque chose. (Jeanne)

Cette IST (Infection Sexuellement Transmissible) est la plus répandue chez les jeunes de 18 à 25 ans et se transmet lors de rapports sexuels non protégés (oraux, génitaux ou anaux). Elle ne cause pas de symptômes apparents dans la plupart des cas, ce qui la rend difficile à détecter. Elle provoque parfois des brûlures urinaires, des douleurs dans le bas-ventre voire des pertes vaginales.
Si elle n’est pas soignée, cette IST peut avoir des conséquences graves : elle peut rendre stérile aussi bien l’homme que la femme. Le préservatif est donc la seule prévention efficace.
Le moyen de savoir si on a été infecté est de se faire dépister : plus elle sera repérée tôt, plus elle sera facile à soigner.
Pour en savoir plus, consulte le site http://www.onsexprime.fr/

Comment le Sida se transmet-il ?

Le Sida, on peut l’attraper en embrassant quelqu’un ? (Corentin)

Le virus du VIH peut se transmettre de 3 manières :
– transmission sexuelle : rapports sexuels non protégés par un préservatif (pénétration vaginale, buccale, ou anale)
– transmission sanguine : échange de seringues par des usagers de drogues par exemple,
– transmission de la mère à l’enfant : lors de l’accouchement ou de l’allaitement maternel.
Le VIH ne se transmet pas en serrant la main, en partageant un verre, en utilisant les mêmes WC ou en embrassant une personne séropositive, par les animaux (piqûre de moustique, etc.)
Pour en savoir plus, consulte le site http://www.onsexprime.fr/

Où peut-on faire un test de dépistage du sida gratuitement ?

J’ai eu un rapport non protégé : depuis j’angoisse, j’ai peur d’avoir été infecté. (Alex)

Le dépistage est le seul moyen de savoir si tu as « attrapé » une IST (Infection Sexuellement Transmissible) : cela te permet de te soigner et d’éviter de contaminer ton/ta partenaire.
Il suffit de te rendre dans un centre de dépistage (CDAG/CEGIDD) ou dans un centre de planification et d’éducation familiale : un dépistage anonyme et gratuit te sera alors proposé.
Tu trouveras les coordonnées du centre le plus proche de chez toi sur ce site : http://info-ist.fr/depistages/index.html

Savoir dire non

Je suis amoureuse mais je ne suis pas sûre d’être prête à faire l’amour. (Samantha)

N’hésite pas à refuser si tu ne te sens pas prête, et à en discuter avec ton/ta partenaire. Ton corps t’appartient, toi seule peut décider de ce dont tu as envie ou pas. Il/elle ne doit pas te forcer ou te faire du chantage affectif : une relation, cela se vit à deux et les désirs de chacun doivent pouvoir s’exprimer et être pris en compte.
Pour en savoir plus, consulte le site http://www.onsexprime.fr/

A quel moment arrêter le préservatif dans une relation stable ?

Je suis avec ma copine depuis un an, on aimerait bien arrêter le préservatif maintenant. (Jordan)

L’arrêt du préservatif peut s’envisager une fois que chacun des partenaires aura réalisé un test de dépistage du VIH et des IST (dans un centre de dépistage anonyme et gratuit, un centre de planification et d’éducation familiale ou chez son médecin).
Il faut alors envisager un autre moyen de contraception pour éviter toute grossesse non désirée (pilule, patch, implant, etc.) et que chaque partenaire soit fidèle.
Pour en savoir plus, consulte le site http://www.onsexprime.fr/

Comment se protéger des papillomavirus/HPV ?

Je ne suis pas vaccinée, comment savoir si je ne suis pas porteuse de ce virus? (Manon)

Pour toutes les femmes, vaccinées ou non contre le HPV, un frottis doit être réalisé tous les 3 ans, à partir de 25 ans, pour dépister ce virus responsable du col de l’utérus. Cet examen peut être réalisé par ton médecin, un gynécologue, une sage femme ou dans un centre de planification et d’éducation familiale
Il est conseillé d’avoir un suivi gynécologique régulier tout au long de sa vie, que l’on ait des relations sexuelles ou pas. Cela te permettra d’obtenir des réponses à toutes tes questions sur ta vie intime, la sexualité, la contraception, et de détecter le moindre problème.
Pour en savoir plus, consulte le site http://www.onsexprime.fr/

Que peut-on considérer comme un abus sexuel ?

J’ai été victime d’attouchements dans le bus, je ne sais pas quoi faire. (Katia)

Les abus sexuels peuvent prendre différentes formes : l’inceste (relation sexuelle entre 2 personnes d’une même famille), le viol (acte sexuel avec pénétration mais sans consentement de la victime et sous contrainte physique ou psychologique) et les agressions sexuelles (attouchements, frottements, baisers ou relations sans pénétration, commis avec violence ou contrainte).
Tous ces actes sont punis par la loi, pour porter plainte, tu peux te rendre au commissariat. Tu dois en parler à quelqu’un de confiance (amis, parents, médecin). Ne culpabilise pas, ce n’est pas de ta faute! Pour en savoir plus, consulte la page du site Onsexprime.
Les agressions verbales (insultes, commentaires déplacés, sifflements, etc.) sont considérées comme du harcèlement. Ne te laisse pas faire et n’hésite pas à dire que cela te dérange.

L’homosexualité, c’est quoi ?

Depuis quelque temps, je suis attiré par mon meilleur ami. Est-ce que ça veut dire que je suis homo ? (Rudy)

L’orientation sexuelle désigne l’attirance affective et sexuelle pour une personne du sexe opposé, du même sexe ou les deux (bisexualité). Pour certains, elle est affirmée très tôt, pour d’autres elle peut fluctuer, notamment à l’adolescence.
L’orientation sexuelle se construit petit à petit. Tu peux ainsi expérimenter des choses (baisers, câlins, rapports sexuels) avec quelqu’un du même sexe sans pour autant être homosexuel(le).
A un moment, cette orientation finit par s’imposer à nous : il ne faut pas culpabiliser ni lutter contre cette attirance. Accepter son désir, c’est déjà une étape importante.
A toi de voir ensuite si tu souhaites le faire savoir à ton entourage (coming-out) mais ce n’est pas une obligation puisque cela relève de ton intimité.