Penser être en bonne santé, c'est bien...

Le savoir c'est mieux !

Instants Santé jeunes

 - Copains/Copines
 

Les amis, à quoi ça sert ?

« J’ai peu d’ami(e)s mais je sais que je peux compter sur eux !» (Clarisse)

Les relations qu’on entretient avec ses amis permettent de se construire, de savoir qui on est et qui on veut devenir. On attend d’un(e) ami(e) qu’il/elle nous comprenne, qu’il/elle soit à l’écoute, disponible et nous soutienne dans les moments difficiles. Il s’agit d’une personne avec qui on partage certaines affinités mais surtout en qui on a confiance, et qui a confiance en nous.

L’amitié fille-garçon, ça existe ?

« Mon meilleur ami est un garçon. Risque-t-il de tomber un jour amoureux de moi ? » (Camille)

Vivre une amitié avec une personne de sexe opposé est une expérience enrichissante. Cela permet de confronter ses expériences, sa vision de la vie, de mieux comprendre comment l’autre ressent certaines choses. Les conversations ne sont pas les mêmes et permettent à chacun de mieux appréhender le sexe opposé.

La frontière entre amour et amitié est parfois infime : l’amour peut quelquefois prendre le pas sur l’amitié, ou inversement, mais on peut également vivre une amitié intense sans arrière-pensée !

L’amitié, une relation parfois difficile ?

« Ma meilleure amie supporte mal que je sorte avec d’autres copines. J’ai parfois la sensation qu’elle m’étouffe ! » (Yasmine)

Il arrive que la relation qu’on entretien avec son/sa meilleur(e) ami(e) prenne une tournure difficile. Quand on commence à vouloir garder l’autre rien que pour soi, à mal supporter qu’il ou elle passe du temps avec d’autres ami(e)s, cela peut faire souffrir l’autre.

Des sentiments de jalousie, de rivalité peuvent parfois venir perturber une belle amitié : il faut apprendre à être tolérant et à accepter l’autre tel qu’il ou elle est.

Une amitié peut s’arrêter de façon brutale ou évoluer doucement vers un certain détachement, chacun suivant des chemins différents. Cela fait partie de la vie, ce n’est pas la peine de s’en vouloir. Les amitiés évoluent tout au long de la vie et peuvent se reformer plus tard : avec tous les réseaux sociaux à notre disposition, on peut renouer contact des années après et redémarrer une belle amitié.

Le/la meilleur(e) ami(e), une relation particulière ?

« Je partage tout avec mon meilleur ami. Est-ce réciproque ? » (Maxime)

Le meilleur ami est celui avec lequel on tisse une relation durable et/ou avec lequel on se sent sur la même longueur d’onde (mêmes goûts musicaux, vestimentaires, mêmes valeurs ou opinions, etc.). Les liens qui vous unissent sont réciproques, basés sur la confiance, et vous semblent indestructibles.

Avoir un meilleur ami, c’est savoir qu’on a quelqu’un sur qui compter et qui peut compter sur nous, avec qui on peut partager certains secrets qu’on ne confierait pas à quelqu’un de sa famille.

Faire durer une amitié c’est faire l’expérience de l’autre et l’accepter tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts : en un mot être tolérant et disponible !

Les amitiés virtuelles

« J’ai de nombreux amis sur les réseaux sociaux et communautés virtuelles avec qui j’ échange en permanence. Est-ce que je peux leur faire confiance ? (Noah)

Aujourd’hui les réseaux sociaux nous permettent d’agrandir le cercle de nos amis et de communiquer autrement. Bien souvent ces amis virtuels sont également nos amis dans la « vraie vie ». Mais pour ceux qui ne le sont pas, il faut rester vigilant et ne pas partager les mêmes informations avec ces personnes qu’on connait moins, afin de protéger sa vie privée et son e-reputation.

Les réseaux nous permettent de rester en dialogue continu avec nos amis, d’échanger peut être plus librement sur certains sujets grâce à cette distance instaurée par l’ordinateur. On peut se présenter sous un jour différent, gommer certains défauts ou s’attribuer d’autres qualités. S’agit-il alors d’une relation sincère ? Peut on avoir autant confiance en un ami virtuel, partager avec lui autant de choses et d’expériences ?

L’amitié, une relation de confiance ?

« Mon meilleur ami m’a confié un secret mais il est trop lourd à porter ! » (Lucas)

Il est fréquent de partager des secrets entre amis. Si l’un de tes amis t’a confié un secret c’est qu’il ou elle te fait confiance et que des liens forts vous unissent.

Mais lorsqu’on reçoit une confidence à propos d’une situation de violence ou de danger, on doit se demander si l’on doit intervenir. Il faut faire la part des choses entre la crainte de trahir son ami(e) et la nécessité de l’aider à s’en sortir. En parler à un adulte de son entourage ou à un professionnel permettra de l’aider à trouver des solutions. Si tu souhaites rester anonyme, il est possible d’obtenir des conseils en appelant des lignes d’écoute (Fil santé jeunes, le 119, Jeunes violence écoute, Stop harcèlement, etc.)